Le Board of Investment

Le Board of Investment

Le Board of Investment (BOI) est un organisme spécifique mis en place par le gouvernement mauricien pour promouvoir l’investissement à l’île Maurice. Il joue un rôle déterminant dans l’accompagnement des investisseurs dans la réalisation de tout projet d’investissement sur le sol mauricien.

Le Board of Investment

Le BOI dispose d’une connaissance approfondie des différents secteurs économiques du pays et offre un service personnalisé aux investisseurs afin de les accompagner dans la réalisation de leur projet d’investissement.

Les principaux rôles du BOI sont :

  • Conseiller l’investisseur sur les possibilités d’investissement disponibles à l’île Maurice.
  • Fournir les renseignements sur les secteurs porteurs.
  • Organiser des visites et rencontres entre les différents opérateurs à la demande.
  • Identifier les partenaires locaux pour des investisseurs potentiels.

Création d’entreprises à l’Ile Maurice

Voici les 5 étapes à suivre pour créer une entreprise à l’île Maurice:

  • Etape 1 : L’enregistrement auprès du Registrar of Companies

Le coût de cet enregistrement est de 3 200 roupies. Il est possible de réserver un nom auprès du Registrar of Companies pour 100 roupies supplémentaires. Une réservation en ligne est possible.

L’inscription auprès du Registrar of Companies informe automatiquement le Mauritius Revenue Authority, le ministère de la Sécurité sociale et les autorités locales de la constitution de l’entreprise. Celle-ci est donc imédiatement enregistrée auprès des autorités fiscales et auprès de la Sécurité sociale mauricienne.

  • Etape 2 : L’inspection par les autorités locales

Dès l’enregistrement de la société, le Registrar of Companies informe tous les organismes compétents de la constitution d’une nouvelle entreprise : la police, l’Autorité sanitaire, le ministère de la Santé, le Département des services d’incendie, etc. Il leur fournit également la date prévue du début des activités commerciales au sein de l’entreprise nouvellement constituée.

  • Etape 3 : La fabrication du tampon de la société

Pour la fabrication du tampon de la société, le Certificat d’enregistrement de la société ainsi qu’une demande écrite doivent être remis au bureau de la municipalité.

  • Etape 4 : Le paiement des licences auprès des autorités locales

La redevance, publiée par la municipalité pour l’exercice en cours, doit être payée dans les 15 jours qui suivent le début des opérations commerciales. Elle doit ensuite être acquitée chaque année financière en deux versements égaux : le premier avant le 31 janvier et le deuxième le 31 juillet au plus tard. Une surtaxe de 50% sera perçue par l’autorité sur tout montant non payé dans le délai prescrit.

A partir de 2 500 roupies, le premier versement de la redevance doit être accompagné des documents suivants :

– 2 exemplaires du formulaire intitulé Declaration of Trades, téléchargeable sur le site de la Municipalité.

– La carte d’identité du propriétaire des locaux.

– 2 exemplaires de la carte d’enregistrement d’affaires.

– Le consentement écrit du bailleur ou un contrat de location accompagné de la preuve de propriété des locaux.

– La carte d’identité du demandeur.

– Le Permis intitulé Building & Land Use.

– Le certificat de constitution.

– Le plan de localisation de l’entreprise.

  • Etape 5 : L’enregistrement auprès de la Sécurité sociale

Le formulaire est à remplir sur présentation des documents qui suivent :

– L’enregistrement de l’employeur.

– La liste des administrateurs de l’entreprise.

– 2 exemplaires du certificat de constitution.

– La copie de la carte d’enregistrement d’affaires.

Toutes les données liées à l’ouverture d’une société à l’Ile Maurice sont disponibles au téléchargement depuis le système du Central Business Registration Database, situé au Registrar of Companies.

C.A et investissement initial

Les autorités mauriciennes imposent certaines conditions aux investisseurs étrangers qui souhaitent créer une entreprise à l’île Maurice :

  • Pour les investisseurs : l’activité entreprise doit générer un chiffre d’affaires minimum de 4 millions de roupies par an avec un investissement initial de 100 000 $. L’importation des équipements qualifiés de haute technologie est prise en compte dans le calcul de l’investissement minimum.
  • Pour les indépendants : l’enterprise doit enregistrer un revenu minimum de 600 000 roupies par an avec un investissement initial de 35 000 $.
One Comment
  1. Avatar

    Bonjour,

    Etant interesse par un visa investisseur à l’ile Maurice, je souhaite recevoir egalement des informations sur les possibilitees d’obtenir la nationalite Mauricienne.

    cordialement

    Anthony Riou
    Audenge 33138
    FRANCE

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 4 =