Naturalisation économique : l'Ile Maurice brade sa nationalité et son passeport aux riches étrangers

Naturalisation économique : l'Ile Maurice brade sa nationalité et son passeport aux riches étrangers

Connue pour son économie dynamique, sa politique stable et son régime financier très attractif, l’Ile Maurice pousse ses ambitions encore plus loin. Cette petite île de 2 040 km², nichée au coeur de l’Océan Indien, entend persévérer dans le développement de son pays. Dans cette optique, Port-Louis vient de décider de vendre la citoyenneté mauricienne et son fameux passeport à un prix respectif de $ 1 million et 500 000 $.

Attirer les riches investisseurs à Maurice

Pour avoir pris cette décision de brader la nationalité et le passeport mauricien aux étrangers, le gouvernement mauricien ambitionne d’attirer les riches investisseurs dans ses murs. Le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, a d’ailleurs été clair à ce sujet : c’est pour renflouer les caisses de l’Etat. Pourtant, l’île Maurice a toujours été une des destinations privilégiées par les investisseurs étrangers. Ils opéraient d’ailleurs dans ce pays depuis quelques années, avec un permis de résidence instauré depuis 2006. Ils sont quelques 15 000 étrangers à avoir obtenu leur nationalité et leur passeport pour exercer leur métier sur le territoire. Mais apparemment, ce n’est pas suffisant pour les autorités de Port-Louis qui en demandent davantage.

La “naturalisation” au prix fort

Pour 1 million de dollars US, les investisseurs étrangers obtiennent la nationalité mauricienne avec des privilèges comme le droit de vote et l’éligibilité à une élection. Pour transmettre ensuite la nationalité à un membre de sa famille, un ressortissant étranger doit payer 100 000 $ supplémentaires.

Pour ceux qui veulent une quasi-naturalisation, le gouvernement mauricien propose le passeport mauricien à 500 000 $ mais avec moins de privilèges. Ce document ne permet pas au ressortissant étranger de voter ni d’être éligible à une élection. Par contre, étant donné que le passeport mauricien a pour valeur de visa dans plus d’une centaine de pays au monde, il représente également beaucoup pour le détenteur. Par ailleurs, ce dernier devra débourser 50 000 $ supplémentaires pour obtenir le même titre pour chaque membre de sa famille.

En clair, les autorités de Port-Louis profitent tout simplement du fait que leur passeport figure parmi les plus recherchés au monde par les hommes d’affaires, pour garnir ses caisses.

Mais à quel prix ?

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 12 =