Inflation : un taux de 4% à 5,5% d'ici à fin 2018 pour Maurice

Inflation : un taux de 4% à 5,5% d'ici à fin 2018 pour Maurice

Dans le cadre de la 39e édition de l’Inflation Expectations Survey, la majorité des opérateurs économiques sondés par la Banque de Maurice (BoM) envisagent un taux d’inflation variant entre 4% et 5,5% d’ici à décembre 2018.

Un taux stable d’ici décembre 2018

Selon les 42 opérateurs du secteurs des services financiers et de l’économie réelle qui ont répondu au questionnaire de la BoM, soit 69% d’entre eux, le taux d’inflation ne risque pas de dépasser 5,5% à fin décembre 2018. Seuls 19,1% des sondés pensent que le taux sera supérieur à 5,5% si 11,9% des participants ont indiqué un taux d’inflation en dessous de 4% sur la même période.

Quant à leurs opinions sur l’évolution du taux d’inflation d’ici à juin 2019, 57,1% des opérateurs sondés ont indiqué une possible hausse du taux entre 4% et 5,5%. 33,4% d’entre les sondés pensent à un taux au-dessus de 5,5% et seulement 1 opérateur sur 10 pense à une diminution du taux d’inflation à moins de 4%.

Une opinion divisée entre les opérateurs

Selon les résultats du sondage réalisé en mai 2018 par la Banque Centrale, 47,6% des participants considèrent que le taux d’inflation enregistré en avril 2018, qui est de 5% est élevé. 35,7% des sondés pensent que ce taux est adapté et 9,5% ont indiqué un taux bas à côté du reste, 7,2% qui trouve ce taux d’inflation trop élevé.

73,8% des sondés pensent que les facteurs exogènes représentent la première source d’inflation à l’île Maurice. Un autre facteur décisif est aussi les changements dans le taux de change de la roupie, pour 42,9% des opérateurs économiques interrogés.

Une baisse du taux d’inflation d’ici à 2019

Lors de la réunion du comité de politique monétaire qui s’est tenue le 30 mai dernier, la banque centrale prévoit un taux d’inflation d’environ 4,2% pour l’année 2018. Un taux qui, selon la Banque de Maurice (BoM), devrait tomber à 3,8% en 2019.

Pour information, les principales sources de revenus de l’île Maurice sont : les boissons alcoolisées, la nouelle taxe Solidarity Levy, les droits de douane sur les véhicules, les carburants et les différentes taxes appliquées sur le territoire.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − 13 =