Vivre et travailler à l'Ile Maurice : que prévoit le Code du travail pour les expatriés ?

Vivre et travailler à l'Ile Maurice : que prévoit le Code du travail pour les expatriés ?

Travailler à l’étranger implique de bien se préparer et surtout de s’informer sur les différents types de contrats proposés par les entreprises locales. A l’île Maurice, bon nombre d’expatriés sont souvent séduits par la beauté des paysages, les plages, le soleil et la qualité de vie mauricienne. Or, pour vivre et travailler à l’île Maurice, il est primordial de connaître l’essentiel de ce que prévoit le Code du travail pour les expatriés.

Travailler à l’île Maurice

Travailler à l’île Maurice en tant que salarié requiert une certaine préparation, bien même avant de partir à la quête du poste idéal. Effectivement, pour avoir une idée précise de ce que résèrve le marché du travail mauricien aux expatriés, il est important de se familiariser avec les instances liées à l’univers du travail, en l’occurrence le Board of Investment, mais également de se renseigner sur les différents secteurs de recrutement disponibles sur place.

Le Code du travail mauricien

De nombreuses entreprises mauriciennes misent actuellement sur la main d’oeuvre étrangère. S’il va sans dire que les conditions de vie du pays sont très tentantes, il convient néanmoins de vérifier certains éléments essentiels avant de sauter le pas et venir travailler à l’île Maurice.

Le code du travail mauricien stipule que les salaires et autres conditions d’emploi d’un expatrié doivent être plus favorables que celles prévues dans les législations du travail local. Le salarié doit être payé exclusivement à l’île Maurice et en roupies mauriciennes. Le salarié expatrié est exempt de tout impôt sauf ceux imposés par la législation du travail : retraite, impôts sur le revenu, etc.

Le contrat de travail

Le contrat de travail qui lie un travailleur expatrié à une entreprise mauricienne doit mentionner clairement toutes les conditions d’embauche et prestations annexes. Les informations essentielles qui doivent figurer dans le contrat de travail sont :

  • La situation de l’expatrié.
  • Les dispositions supplémentaires en termes de logement, billet d’avion, véhicule.
  • Les conditions relatives aux jours et heures de travail.
  • Les conditions en cas de résiliation du contrat de travail ou préavis.
  • Les conditions de paiement des salaires et des heures supplémentaires.
  • La spécification des jours de congés annuels, maladie, maternité.
  • Les conditions de paiement des jours et des heures travaillés les dimanches et jours fériés.
  • La durée des repas et des pauses.
  • Les conditions de paiement des primes de fin d’année.

Pour toutes informations complémentaires liées à l’expatriation et aux conditions de travail des expatriés à l’île Maurice, il est conseillé de se renseigner auprès du Board of Investment (BOI) à Port Louis.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − 18 =