Sports Extrêmes

La Chasse

Généralement, cette activité est pratiquée uniquement par des propriétaires locaux et amis des propriétaires des domaines sucriers. Mais aujourd’hui, elle est également accessible au grand public de juin à octobre, voire même toute l’année sur certaines propriétés.

Sur certaines propriétés privées comme la réserve de Wolmar ou le domaine de Bel-Ombre, des chasses à l’approche ou à l’affût sont organisées pour réguler leur population de mammifères.

Les Mauriciens chassent essentiellement deux espèces : le sanglier (cochon marron) et le cerf de Java. Ce dernier est une espèce de cerf assez rare n’existant qu’en Nouvelle-Zélande et à Maurice.

Les trophées attribuées aux meilleurs chasseurs sont notamment les daguets – mâle d’un an et les trois cornichons (mâle de deux ans). La Médaille d’or est un mâle de 8 ans ou plus.

Sports extrêmes

La plongée sur épave

Amateurs d’aventures souterraines, la plongée sur épave est une manière d’ajouter un peu de sel à un séjour à l’île Maurice. Plus de 100 épaves sont recensées dans les eaux qui entourent l’île Maurice pour faire le bonheur des plongeurs expérimentés en quête du passé historique maritime de l’Océan Indien.

Sports extrêmes

Les trois sites de plongée sur épave les plus prisés des touristes à l’île Maurice sont les épaves du Stella Maru, du Djabeda et du HMS Sirius. Les deux premiers sites dont le bateau de pêche japonais Djabeda et le chalutier Stella Maru se trouvent au large de la côte nord. Le premier est dressé sur un fond sablonneux à 34 mètres de profondeur, et le second carrément transformé en un véritable récif artificiel, coulé à 23 mètres de profondeur.

Chaque exploration permet d’observer d’exceptionnelles murènes géantes, raies pastenagues, poissons-lions et d’autres poissons tropicaux.

Le HMS Sirius quant à lui se trouve au large de Mahebourg, au sud-est de l’île. Cette ancienne frégate de 36 canons lancée pour la première fois en 1797 fut détruite pendant la bataille navale de Grand Port en 1810. Son épave se trouve aujourd’hui à 25 mètres de profondeur, avec un très grand nombre d’objets archéologiques gardés intacts pour le plaisir des plongeurs aguerris.

Sports extrêmes

Le Canyoning

Une activité qui compte beaucoup d’adeptes à l’île Maurice et qui connaît un développement durable. L’île compte essentiellement quelques belles falaises et cascades, plusieurs sites de différents niveaux aménagés par des professionnels pour satisfaire les amateurs.

Pour faire du canyoning, il convient d’avoir une bonne forme physique et ne pas être sujet au vertige. Le principe est assez simple : passer de l’horizontal à la verticale et se suspendre dans le vide. L’apprentissage se fait généralement de manière rapide, surtout pour la descente de pans rocheux.

Sports extrêmes

La période idéale pour pratiquer le canyoning à l’île Maurice va de septembre à novembre, car le débit des cascades est parfait. De décembre à avril, le soleil est au rendez-vous donc les amateurs auront du plaisir à se glisser sous les chutes, mais le canyoning est une activité qui reste soumise aux changements climatiques. Des fois, il arrive donc que toutes activités soient annulées au jour le jour à cause d’un cyclone qui entraîne des vents violents et des pluies. De mai à août, le climat est stable, mais le vent est frais tout comme l’eau des cascades qui descendent à 17°C, pas très pratique.

Pour débuter au canyoning, la cascade Eau Bleue est l’idéale, avec une falaise haute de seulement 16 mètres, de larges berges couvertes d’arbres et des bassins limpides avec des toboggans et une possibilité de nager en rivières. Les Tamarin’s Falls à Henrietta proposent aussi une succession de sept cascades aboutissant sur une végétation riche. Les débutants peuvent s’essayer sur le dénivelé le plus faible qui est de 13 mètres, et les plus courageux sur le plus haut de 55 mètres. Les Alexandra’s Falls offrent aussi une belle cascade de 55 mètres, avec une possibilité de rejoindre la cascade à la marche en rivière. Les plus aguerris peuvent également essayer les deux chutes de Mare aux Joncs, d’une hauteur respective de 60 et 80 mètres.

Sports extrêmes

L’escalade

Sports extrêmes

Idéal pour ceux qui veulent tester leur force, leur équilibre, leur souplesse et leur endurance, l’escalade est aussi une belle occasion pour profiter d’une vue imprenable sur un environnement particulièrement riche. A l’île Maurice, le plus grand site d’escalade se trouve sur les falaises de Belle Vue, près du village d’Albion, sur la côte sud-ouest. Il comprend cinq parcours équipés et conformes aux normes de l’UIAA (Union Internationale des Associations d’alpinisme).

Les autres sites connus pour pratiquer l’escalade à Maurice sont les montagnes Pieter Both et Corps Garde. Son point culminant se trouve à 720 mètres environ et c’est l’endroit préféré des amateurs du magnifique lever du soleil qu’on y observe les matins. Pieter Both est le deuxième sommet le plus haut de l’île Maurice. Pour aider les grimpeurs dans leur ascension, des pics en fer sont fixés sur le rocher jusqu’à son sommet.

Sports extrêmes